Commentaires (brut, avant synthèse)

Présentation

Ceci est la page de garde de l'album de Bande dessinée, parue en 1917 dans un journal, donc avant la fin de la première guerre mondiale, au moment du tournant de la guerre. On ne connaît pourtant pas alors l'issue de celle-ci, cependant... Bécassine terrasse l'ennemi.

à noter :
la position de l'héroïne sur l'homme à terre, telle un chasseur qui vient d'abattre un fauve,
le bras levé en signe de victoire,
l'autre bras sur la hanche signifiant la résignation et l'aboutissement...
l'opposition civil-militaire,
l'opposition femme (domestique venant de la Bretagne profonde...) - homme,
la joie de la femme, la peur du soldat (main gauche crispée, visage),
le casque à pointe à terre,

le tampon "Comité américain pour les régions dévastées de la France -- Coucy-le-Château"

à déduire :
les civils aident à la victoire,
celle-ci est presque acquise...
Cette BD n'est quand même pas un outil de propagande, mais pourtant... Le moral des troupes et des civils a besoin d'être remonté, après cette longue période de guerre de position...

Remarque :
le tampon est postérieur à la parution du livre, mais il montre la participation des américains à la reconstruction des régions sinistrées, surtout dans le nord de la France. Coucy-le-Château est dans le département de l'Aisne, dans la vallée de l'Ailette, non loin du Chemin des Dames. Un château féodal domine une partie du village (les Sires de Coucy, Enguerrand...). Celui-ci avait un des plus hauts donjons d'Europe d'où on pouvait voir de très loin les ennemis arriver... L'armée allemande l'a dynamité en 1917 avant de quitter les lieux...

Diapo 2

Thèmes : pénurie alimentaire dans les villes

A noter : "il paraît", "les marchands d'A...", "vous promener"

A déduire : la débrouillardise, échanges commerciaux difficiles...

Diapo 3

Thèmes : la domesticité d'origine rurale, l'entraide, les communications par voie ferrée

A noter : la logeuse astique ses cuivres

A déduire : la vie continue, malgré les difficultés

Diapo 4

Thèmes : la pénurie touche tout le monde

A noter : seuls des hommes, civils, sur le quai, le "premier" train

A déduire : les hommes ne sont pas tous au combat, ils continuent aussi à travailler ou partent aussi au ravitaillement, la situation semble anormale

Diapo 5

Thèmes : le travail des femmes

A noter : l'affolement du chef de gare...

A déduire : les femmes remplacent les hommes au travail pour les tâches classiques dont elles n'ont pas l'habitude jusqu'alors, mais aussi dans les entreprises qui participent à l'effort de guerre...

Diapo 6

Thèmes : tous unis dans l'effort

A noter : "pitié d'elle", les habits des civils très variés, symbolisant plusieurs catégories sociales (de gauche à droite : ouvrier, employé, bourgeois ou col-blanc, artiste ou intellectuel)

A déduire : ceux qui sont à l'arrière s'entraident comme le font les soldats... Quelle que soit la "condition" de chacun, les difficultés sont les mêmes...

Diapo 7

Thèmes : Bécassine comme modèle, l'information

A noter : intervention d'un nouveau personnage, "bien habillé" qui lit les journaux...

A déduire : un personnage donne raison à Bécassine, qui a un comportement "patriote". Celui-ci semble savoir de quoi il parle, il est de plus au courant de l'actualité (que dit la presse?...)

Diapo 8

Thèmes : qui est ce personnage?

A noter : l'attente de Bécassine, seule à côté de ce personnage...

A déduire : Bécassine fait confiance à l'inconnu et "sent" ses nombreuses qualités... (c.f. diapo suivante...)

Diapo 9

Thèmes : Joffre et Nivelle

A noter : ils sont tous deux en civil (dans le contexte de la BD, ils assistent à une réunion secrète... problèmes d'espionnage...)

A déduire : ces deux grands hommes sont près du peuple, accessibles comme tout le monde...

Diapo 10

Thèmes : la soi-disant innocence de Bécassine

A noter : la surprise qui ne se veut pas être feinte

A déduire : les soldats regardent et sont au courant de ce qu'il se passe à l'arrière, ils ont besoin d'être soutenus et d'être fiers du comportement des civils...

 

Conclusion

Si le but de l'auteur n'est pas de convaincre, il y réussit quand même. Les BD à l'époque paraissent dans les quotidiens ou les hebdomadaires, et sont donc lues plus par les adultes que les enfants. Toutefois, la "Semaine de Suzette" est plus destinée à la jeunesse et a souvent tendance à éveiller les sentiments nationalistes... !!