Home plan page précédente

Les parcours diversifiés et le projet Comenius

maj. le 07/04/99


   Il s'agit ici d'évoquer plus les techniques et méthodes que les contenus. Cette page est rédigée en termes de projets, selon un plan chronologique.
   Les productions évoquées plus bas sont maintenant en ligne (depuis le 5 février 99), pour plusieurs d'entre elles à http://perso.wanadoo.fr/sevi61/,sur le site, en construction, du Collège Sévigné (FLERS, Orne). Si vous souhaitez le visiter, soyez indulgents et
n'hésitez pas à envoyer vos encouragements aux jeunes auteurs, ils y seront sensibles.

 

vers le projet Comenius

vers projet comeniusLes parcours diversifiés (Etat du projet - avril 98)

   Nous sommes, grâce à la nouvelle possibilité horaire offerte, passés de la rédaction du journal du collège à la composition du site Internet du collège. Passons sur les objectifs pour présenter plutôt ici de manière détaillée les méthodes et les techniques touchant à l'usage de l'informatique en classe.

   Je présente ici, non pas à titre d'exemple mais d'expérience pratique, la manière dont s'est organisé notre projet au cours du premier "semestre" 97-98 dans un groupe de 15 élèves de 5mes. Sur l'année scolaire, 4 groupes de 15 élèves seront impliqués (un de 5me et un de 4me de septembre à février, un de 5me et un de 4me de mars à juin). Chaque période correspond à la production d'environ 30 pages du même site. Les différences entre les 5mes et 4mes seront surtout en terme de contenus (C.F. maquette).

   Certains élèves de 5me n'ont jamais utilisé un ordinateur avant la première séance. Ils seront pourtant tous amenés à maîtriser certaines techniques assez rapidement, de manière à se consacrer aux contenus de leurs travaux.
   En effet, ils ne disposent en tout que de 7 fois 100' pour arriver chacun au bout de leur projet. Mon rôle consiste donc, entre-autres choses, à les libérer de toute contrainte liée à la machine. Pour ce faire, la progression commune doit être assez rigide au départ, puis ouverte progressivement en fonction des évolutions de chacun (15 élèves).
   Chaque début de séance commence invariablement par un tour de table : chaque élève présente l'état d'avancement de son projet et en discute avec ses camarades (parfois sollicite leur aide pour les sources, essuie des critiques...).

   On peut donc distinguer 4 grandes étapes :

1 définition des objectifs
organisation de la maquette
distribution des tâches (et organigramme)
La première séance (100').
Il s'agit d'une discussion et d'une mise en commun, de manière à nous organiser. Aucune idée ou suggestion n'est rejetée sans avoir été étudiée.
2 collecte des informations et rédaction 4 séances : utilisation de l'ordinateur (1 par élève).
3 mise en forme des articles et des pages 2 séances : utilisation de l'ordinateur (15 pour le groupe).
4 réalisation de la synthèse La dernière séance (< 100') : utilisation de l'ordinateur (surtout 2 machines).
                                                                          

   Au début de la deuxième étape, il faut poser les règles d'utilisation des machines :
- fonctionnement physique et mise en route des ordinateurs.
- lancement des applications et gestion des fichiers et répertoires.
- partage des ressources et échanges en réseau.
- règles de dactylographie...

   L'utilisation des applications ne pose en général pas de problème lorsqu'il s'agit de saisir du texte (un intégré comme Works 3 a un système d'aide suffisant, si besoin est). Il n'est pas question de s'occuper de la mise en forme pour l'instant (voir troisième étape). Par contre, lorsqu'il s'agit d'utiliser un tableur ou un logiciel de dessin, c'est autre chose :
- il y a des contraintes de mise en page (les limites ne sont pas toujours perceptibles à l'écran).
- les fichiers doivent être enregistrés séparément pour être importés ensuite dans le logiciel de PAO (voir 3me étape), pour que nous ne soyons pas gênés par le DDE ou l'OLE... lors des retouches... (les machines ne sont pas assez puissantes et n'ont pas assez de mémoire...).
- la mise en forme doit être conçue avant la construction du tableau, du graphique ou de l'image (où se pose en plus le problème du format...).

   Par conséquent, les élèves peuvent être divisés en deux groupes dès la 3me séance (toujours deuxième étape) :
- ceux qui travaillent en autonomie (ou qui se font aider par leurs camarades) sur leur traitement de texte.
- ceux qui ont plus particulièrement besoin de mon aide pour l'apprentissage du tableur/grapheur (toujours Works 3) ou du logiciel de dessin.

   Pour le tableur, plusieurs élèves se réunissent devant un même écran où l'un d'entre-eux suit mes directives (les conseils viendront plus tard). Chacun va ensuite appliquer ce qu'il a retenu sur sa machine.

   Pour le dessin, la part de réflexion est plus grande et les possibilités offertes tellement nombreuses que l'élève doit être suivi pas à pas, individuellement :
- pour le choix du projet. Le graphisme doit s'accorder avec le texte et ne pas être une simple illustration... toutefois il y a aussi une recherche esthétique de la page (et n'oublions pas l'aspect ludique et motivant).
- pour la conception. Généralement, Paintbrush suffit pour le dessin des icônes... mais pour le traitement des couleurs, le rééchantillonnage, la conversion, les animations... nous devons utiliser un logiciel plus évolué (Corel Photopaint 3, par exemple, plus Gifanimator).

   Au cours de la troisième étape, chaque élève, lorsqu'il est prêt, rassemble ses productions dans un logiciel de PAO (MS Publisher, ici) et effectue sa mise en page. Quelques consignes sont données une fois que nous nous sommes entendus sur quelques règles de style (titres, polices, emplacement des liens...).
   J'explique le fonctionnement du logiciel dans ses grandes lignes (importation de textes et images, manipulation des cadres, attributs d'objets...) à quelques élèves qui le souhaitent (comme ils auront terminé les premiers, ils aideront leurs camarades). Le réseau poste à poste permet de rediriger les fichiers vers les machines où sont installés les logiciels adéquats. La conversion en html est automatique à partir de plusieurs logiciels (nous utilisons pour cela une dernière version de MS Publisher, installée sur un seul poste).

   Pour le dessin et la PAO, des contraintes matérielles nous obligent à n'utiliser que 7 ordinateurs sur 15 (un PC 386 avec un HDD < 40 Mo ne permet pas ce qu'autorise un PC 486... en attendant mieux, on fonctionne au ralenti. Il paraît que certains collèges ont eu des dotations ces quelques dernières années... pas nous).

   Tout le long de ces deux étapes, chacun aura eu l'occasion de prendre connaissance du travail de l'autre, certaines corrections ont donc déjà été apportées collectivement ; mais mon rôle consiste aussi, surtout à ce stade, à revoir et à évaluer chacune des productions de manière plus formelle.

   La quatrième étape correspond à la synthèse. Tous les travaux doivent être réunis dans un même répertoire, dans lequel est construite l'arborescence du site. Je me charge de l'activation des liens (assisté par quelques élèves).

   Au moment où j'écris ces lignes (avril 98), il est possible de dresser un court bilan de cette expérience. En effet, depuis février, la moitié du site attend l'autre. Les deux nouveaux groupes ont d'ailleurs pris connaissance du travail de leurs camarades.

 

vers débutLe projet Comenius (Action 1) - Perspectives et Bilans

Avril 98

   C'est presque le hasard qui a amené notre collège à participer au projet Comenius.
   La ville de Flers est jumelée depuis plusieurs années, de manière très active, avec la ville de Wunstorf en Basse-Saxe (Allemagne, près de Hanovre). L'un de ses établissements scolaires, la Scharnhorst Realschule, nous a proposé (Collège Sévigné de Flers, Orne) de participer à ce projet dont j'ignorais tout jusqu'alors. Depuis, les choses sont allées très vite. L'idée du projet a germé fin 1997, suivie du dépôt des dossiers de candidature, de participation et de la première réunion de coordination en février 1998, pour voir démarrer les actions en septembre 1998.

 

   Ce que j'ai retenu, pour simplifier, est surtout la possibilité offerte aux élèves européens d'échanger leurs connaissances et leurs pratiques dans les domaines scientifiques et culturels. Le déplacement d'élèves vers les établissements partenaires n'est pas un des objectifs, mais s'il est envisagé, n'est pas couvert par la subvention Socrates (Comenius). Il s'agit donc de communiquer par courrier classique ou électronique, ou par productions via Internet.
   Le support de cette action permet de créer de nombreux apports directs ou induits. Les champs d'application sont en effet très vastes. Aux domaines scientifiques, souvent liés aux SVT, s'ajoutent de manière évidente des développements se rapportant à la géographie, à l'histoire, aux systèmes éducatifs, aux langues...
une étude des sociétés dans un esprit communautaire.

Les principes de base sont détaillés aux adresses qui suivent :
Recherche de partenaires à http://partbase.eupro.se/complifr.htm
Site du projet Comenius à http://europa.eu.int/en/comm/dg22/socrates/comenius/index.html

Par l'exemple : Bienvenue au Lycée Michel-Rodange Luxembourg
qui présente l'origine du nom Comenius à http://www.lmrl.lu/comenius/komensky.htm
et son projet dans cette action à http://www.lmrl.lu/comenius/comenius.htm (
La pollution atmosphérique dans la région Saar-Lor-Lux - Programme Comenius - Socrates).
Vous trouverez d'autres adresses (plusieurs centaines) sur Partbase cité plus haut...

 

Les trois partenaires autour du projet "SWS Magazine".

Scharnhorst Realschule 31515 Wunstorf Basse-Saxe Allemagne
Walmer School Walmer/Deal Kent Royaume-Uni
Collège Sévigné 61100 Flers Basse-Normandie France

Première réunion à Wunstorf des représentants des trois établissements partenaires :

   Etaient présents le lundi 2 février 1998, les deux responsables allemands, les deux anglais et les trois français (dont moi-même), ainsi que différents professeurs allemands, au gré de leur emploi du temps, et les chefs d'établissement de Wunstorf.
   Nous nous
présentons mutuellement ainsi que nos établissements, tombons d'accord sur les élèves concernés (60 élèves de Wunstorf, 60 élèves de Deal, 90 élèves de 5mes et 4mes chez nous...) et le calendrier (période, évaluations et productions...).
   L'idée du thème commun prend jour rapidement :
chaque collège créera un site Internet où il se présentera.
   Le lendemain, nous proposons chacun à tour de rôle notre vision de l'architecture du site commun, en débattons
(photos 45 ko) et fusionnons nos idées.
   Nous orienterons nos travaux dans trois directions (une à peu près par trimestre).

Notre projet pour sept. 98, thèmes retenus et fonctionnement :

   Les thèmes ci-dessous sont un point de départ. Les trois partenaires conviennent du fait que tel ou tel aspect peut-être plus ou moins développé compte-tenu des compétences et des moyens de chacun (élèves ou profs). Cette liste n'est pas non plus exhaustive (adaptation au fil du temps et des relations).

   Présentation de chaque collège
    Nom
Historique
Time table
Budget
Réglement intérieur
Orientation des élèves
Organisation pédagogique
Contacts extérieurs
Clubs...
   Environnement géographique
    Situation
Sites intéressants de la région
Gastronomie
Ecologie
Relief, topographie
Climatologie...
   Vie d'un collégien
    Journée d'un collégien
Vacances
Centres d'intérêt
Participation aux décisions du collège...

   Chacune des productions sera envoyée aux partenaires, qui pourront ainsi préparer une traduction qu'ils intégreront à leurs sites.

   Chaque établissement doit à partir de cela définir son mode de fonctionnement.
   En ce qui concerne le Collège Sévigné, principalement six collègues (jusqu'à une dizaine selon les périodes) se trouveront impliqués dans ce projet. Comme l'action concerne le cycle central du collège, nous pourrons en partie profiter de l'existence des
parcours diversifiés et définir nos objectifs pédagogiques, nos moyens, en fonction de cela.

   Une ouverture en direction de nouveaux partenaires est déjà envisagée.

 

Février 99

   Le projet a été mis en oeuvre à la rentrée de septembre 98 (il a de plus été intégré dans le Projet d'établissement).

   Une équipe pédagogique s'est constituée autour des objectifs (voir ci-dessus) et les tâches se sont trouvées réparties entre les collègues intéressés et volontaires. Ainsi, plusieurs Parcours diversifiés ont été proposés aux élèves pour le premier semestre 98-99. Ils choisissent leur thème (plusieurs voeux par ordre d'importance, qui guideront en partie la définition des groupes).

   Les moyens horaires sont de deux heures par quinzaine pour chacun des Parcours (5mes ou 4mes), les groupes sont composés d'une quinzaine d'élèves en moyenne (classes éclatées dans chacun des niveaux).

   Tous les Parcours ne sont pas liés directement au Projet Comenius, je ne cite donc ici que ceux qui nous concernent pour le premier semestre.

THEME Elèves Productions initiales discipline des enseignants concernés
Les lieux de mémoire à Flers (biographies et études historiques à partir des noms de rues, des monuments et édifices...) 5mes Exposition - Dossier Lettres
Les Anglais et Américains à Flers (débarquement et libération, reconstruction, jumelages...) 5mes Exposition Langues (anglais)
La forêt (le milieu, les écosystèmes... ex. de la forêt d'Andaine) 4mes Exposition SVT
La vie d'un collégien 5mes Dossier - échanges épistolaires Langues (allemand)
Le collège (vie et fonctionnement de l'établissement) et son environnement géographique... 5mes - 4mes Site Internet du Collège H-G (moi)


   Les
productions d'élèves sont individuelles ou collectives, débouchent sur des pages web ou des expositions, suivant les Parcours. Cependant, tous les travaux doivent être accessibles à nos partenaires, aussi nous faut-il respecter nos échéances communes (c.f. objectifs) et anticiper sur les supports de communication (convertir numériquement toutes les productions...).

   Nous avons rencontré quelques difficultés liées à des problèmes d'ordre technique au cours du premier trimestre (connexions et paramétrages du réseau, "déménagement de salles", évolution partielle du parc informatique grâce à une dotation liée aux options NTA, maintenance...) qui ont entraîné quelques retards dans nos échanges, mais cela est maintenant rentré dans l'ordre.

   Les échanges se font maintenant, et continueront de se faire, de manière régulière avec Wunstorf (D) par E-mail et fichiers attachés. Nos sites respectifs sont en ligne et s'augmentent de nouvelles pages (mise à jour hebdomadaire pour Wunstorf, bimensuelle pour Flers, pour des volumes variables).
   Au sein des deux groupes d'élèves (un de 5mes, l'autre de 4mes) que j'avais le plaisir de retrouver tous les quinze jours se trouvaient très peu de germanistes, aussi les productions se sont-elles faites en français. Il y a déjà fort à faire sur le plan de l'expression et de l'apprentissage des outils informatiques...
   Quelques élèves de 4mes germanistes (hors Parcours diversifiés) se sont portés volontaires pour traduire les travaux de nos partenaires de Wunstorf.

   Une réunion est prévue chez nos partenaires de Deal (R.U.) pour mars prochain (1999). Les représentants de chacun des trois établissements pourront ainsi établir un premier bilan et définir les prochains objectifs...

   Pour le deuxième semestre 98-99, je vais tenter une nouvelle expérience avec les deux nouveaux groupes d'élèves : jusqu'alors, chaque élève était responsable de sa page (recherche, rédaction, mise en forme...). Cela me semblait nécessaire car nous partions de zéro. Aujourd'hui, nous pouvons nous appuyer sur les productions précédentes (tous Parcours diversifiés confondus, plus les productions de nos partenaires).
   Voilà comment j'envisage les étapes pour les mois à venir :

   - Collectivement, pour commencer :

   - En groupes de travail :

   - Synthèse et bilan collectif :

 

A suivre...

vers début de page